Publication de nos chercheurs associés – « Démystifier le Deep Web et le Dark Web »


Marc-Olivier Boisset, est expert haut niveau en cybersécurité au Ministère des Armées. Il a enseigné l’informatique décisionnelle et a été chargé de formation en cybersécurité pour l’ANSSI et l’IHEDN.


Jean Langlois est un spécialiste en hacking éthique et effectue des recherches dans le domaine de la systémique. Ancien conseiller de direction au Ministère des Armées, il a aussi été chargé de formation en cybersécurité. Il est actuellement chargé de recherche opérationnelle Cyber et Blockchain pour l’Institut Polytechnique de Paris.


Cette tribune de deux chercheurs associés à l'Institut d'Étude des Crises & de l'Intelligence Économique et Stratégique recentrent le débat sur les enjeux liés au Deep Web et au Dark Web.


Les auteurs, à travers la caractérisation du Deep Web ou et du Dark Web, définissent les problématiques de la sécurité des données, des réseaux informatiques et des systèmes d’informations qui prennent de plus en plus d’importance avec le développement du cyberespace.


Entre légalité et illégalité, une sensibilisation des utilisateurs est essentielle à l’ère de la démocratisation d’Internet et des nouvelles technologies.


Protection de la vie privée, anonymat, sécurité en ligne, systèmes de cryptage, sont autant de notions à définir avant d’entreprendre une étude sur ce que représente « l’Internet actuel », ses possibilités et ses dangers.


« Si le Deep Web et le Dark Web sont l’objet de fantasmes non seulement dans la population, mais également, dans une certaine mesure, chez un certain nombre de chercheurs et de décideurs, un travail systématique de démystification permet de comprendre qu’il s’agit d’un espace non contrôlé où s’opèrent des activités très diverses. »



Retrouver l’intégralité de la tribune sur le site de la Revue de Défense Nationale.

33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Revue Lyon droit, n°2, 2019

Faculté de Droit Lyon 3. Présentation d'un article de Thomas Meszaros, Penser les temporalités de crise.