• IEC-IES

Le référendum du 16 avril 2017 : renouveau constitutionnel ou dérive autocratique ?

Dernière mise à jour : 6 mai 2020

Par Mohamed Badine EL YATTIOUI

Le 10 février 2017, le président Erdogan a promulgué la loi votée par le Parlement et modifiant la constitution de 1982, ouvrant la voie à l’organisation d’un référendum. Dix-huit amendements sont soumis au peuple turc ce 16 avril. S’ils sont adoptés, l’exécutif sera exclusivement entre les mains du président (élu au suffrage universel depuis 2014 et non plus par les parlementaires) puisque la fonction de premier ministre disparaitra.


Le chef de l’Etat pourra également gouverner par décrets, déclarer l’état d’urgence, dissoudre le Parlement, nommer les hauts fonctionnaires, un ou plusieurs vice-présidents, certains magistrats, tout en