• IEC-IES

Fukushima : 8 ans après, où en est-on ? Cette catastrophe a-t-elle permis de mieux se préparer ?

Dernière mise à jour : 7 mai 2020

Par Hugo SPITZ DEVRET & Loris DEVIGNE

Vendredi 11 mars 2011 la côte Pacifique Japonaise, Tôhoku, est touchée par un séisme d’une magnitude de 9,0 sur l’échelle de Richter, ce qui en fait le séisme le plus puissant qui n’ait jamais frappé le Japon. Les conséquences de ce séisme se font très vite ressentir, il engendre un tsunami dont les vagues atteindront une hauteur estimée à plus de 20 m parcourant parfois plus de 10 kilomètres et ravageant près de 600 kilomètres de littoral, détruisant des villes ainsi que des zones portuaires.


Cette catastrophe naturelle causera des milliers de morts, disparus et blessés, ainsi qu’un accident d’une ampleur sans précédent dans l’archipel japonais : un accident nucléaire. En effet le tsunami s’écrasera sur la centrale nucléaire de Fukushima, forçant le gouvernement japonais à déclarer, le 11 mars 2011